Axyn, une StartUp issue du L.A.B.

1
Ubyx - Logo société

Ingénieur en robotique depuis 1994, Frank ANJEAUX a rejoint le L.A.B(Laboratoire d’Aix-périmentation et de Bidouille) en 2013. Un an plus tard, il crée AxynTobotique, un projet issu de ce FabLab.

Pouvez-vous vous présenter (parcours, ville, hobbys)?

Après une formation d’ingénieur en robotique (1994), Frank ANJEAUX a travaillé chez CSP, GEMALTO et plus récemment NeoWave, dans différents postes tels que la gestion de projet, le technique ou l’industriel. En 2012, Frank a ouvert la e-boutique Arobose, spécialisée dans la vente de matériel robotique. Il a rejoint un an plus tard le L.A.B (Laboratoire d’Aix-périmentation et de Bidouille) et créé en 2014 Axyn Robotique.

Pouvez-vous nous présenter votre startup?

Axyn Robotique est une société qui a originellement été créée afin de penser et concevoir un robot répondant aux besoins relatifs aux personnes âgées dépendantes. Deux robots ont ainsi été conçus : Groom & Ubyx. Ubyx en est au stade de la commercialisation et Groom est en prototypage. La société emploie actuellement 4 personnes.

Pouvez-vous nous présenter votre produit?

Le robot Ubyx est un robot de télé-présence: il permet de représenter physiquement la personne, de devenir son avatar, dans l’espace où elle souhaite communiquer. Elle peut ainsi se déplacer dans cet espace, voir et être vue, entendre et être entendue, et ceci instantanément.

C’est une amélioration considérable des échanges distants en personnifiant la télécommunication.

– L’espace cible peut être le domicile d’une personne âgée ou une chambre dans une maison de retraite. La famille des personnes âgées ou handicapées peut plus facilement entrer en contact ou communiquer avec elles sans que ces dernières n’aient besoin d’intervenir. En combinant la mobilité avec l’audio et la vidéo, les échanges n’en sont que plus proches et plus agréables.

– Pour un enfant malade alité, l’espace cible peut être la salle de cours où le robot lui donne l’opportunité d’être virtuellement présent et d’interagir pendant les cours, de se promener, de discuter avec ses camarades en interclasse.

Il est en immersion et a la sensation de sortir de son environnement quotidien.

– L’espace cible peut encore être un environnement de bureau pour un employé travaillant à domicile ou un musée pour permettre des visites virtuelles personnalisées en contrôlant le déplacement du robot Ubyx depuis chez soi.

Quel est votre rôle dans cette startup?

Frank ANJEAUX est le directeur et fondateur de l’entreprise. J’ai (Aurélien BISOTTI) rejoint l’entreprise en Mars en tant que consultant interne et ingénieur d’affaires.

Comment avez-vous eu l’idée de lancer ce concept ?

Tout part d’une passion pour la robotique. Le but dès le début a été de créer des robots utiles, répondant à des besoins (market pull) et à prix accessible. L’entreprise n’a pas pour vocation de créer ces robots qui font rêver (dans les films de science-fiction notamment), humanoïdes pour la plupart, mais plutôt des robots fonctionnels, fiables, que chacun pourra avoir chez soi. La robotique prendra une place importante dans notre société mais elle n’y rentrera pas par la grande porte du jour au lendemain avec un majordome humanoïde à tout faire. Elle y rentrera petit à petit, avec des robots répondant à une fonction précise, quitte à augmenter le nombre de robots ; c’est ce en quoi Axyn croit. (À titre de comparaison, Ubyx serait à R2D2 ce qu’Atlas serait à Z6PO.)

A quel(s) besoin(s) répondez-vous ? Qui sont vos clients?

Ubyx répond à plusieurs besoins : – Téléprésence – Télémedecine – Télésurveillance. Nos clients sont variés, par exemple : 1) Dans un hôpital, un médecin qui donne un diagnostic à distance, assisté par une infirmière si besoin d’acte physique 2) Dans un EHPAD ou pour des particuliers, utiliser le robot afin de mieux communiquer avec ses aînés, on peut même utiliser le robot lorsque la personne âgée appuie sur son bouton d’aide d’urgence pour voir de quoi il en retourne plutôt que de déclencher automatiquement une intervention si la personne ne répond pas au téléphone 3) dans une école, pour permettre à un élève immobilisé d’assister aux cours 4) dans un but pédagogique, afin de former des étudiants sur les multiples technologies qu’offre le robot de manière ludique 5) pour des professionnels, lors de meetings 6) dans des entrepôts ou des maisons, utilisé par un vigile ou couplé à un système domotique le robot permet la télésurveillance et une meilleure efficacité 7) afin de visiter des musées ou autres lieux touristiques pour les personnes ne pouvant se rendre sur place 8) afin de guider les personnes dans un magasin, d’afficher de la publicité etc… Les applications sont vraiment nombreuses et les besoins réels.

Quels sont les avantages par rapport aux solutions existantes?

Le premier avantage compétitif du robot est son prix. Le robot est pour l’instant vendu en kit, à destination des makers, au prix de 1000€. Nous allons passer sur un modèle industriel afin de réduire encore le prix et de le rendre encore plus accessible, là où il faudrait compter en moyenne 6000€ pour un robot de ce type. Ensuite, nous proposons des robots avec les roues mécanum, qui permettent en plus d’avancer, reculer et pivoter de translater. Cela améliore grandement la maniabilité du robot. Enfin nous proposons une solution made in France, là où nos concurrents sont Américains ou Japonais.

Retrouvez la présentation d'Ubyx, le robot de téléprésence Français crée par Axyn Robotique.

« Le robot Ubyx est un robot de téléprésence: il permet de représenter physiquement la personne dans l’espace où elle souhaite communiquer. Il peut ainsi se déplacer dans cet espace, voir et être vu, entendre et être entendu, et ceci instantanément. » – Frank ANJEAUX

Ubyx meeting retouchee

Quel est votre modèle économique ?

Nous avons pour le moment deux modèles économiques différents, l’un pour le B2C et l’autre pour le B2B où nous faisons du cas par cas. Tout dépend donc du client et de ses attentes. Nous pouvons vendre ou louer, personnaliser ou non le robot, développer un système autour du robot, l’intégrer à un système existant, ou vendre le robot « brut ».

Comment avez-vous financé votre création d’entreprise ?

Le capital de départ provient des fondateurs de l’entreprise, qui se sont rencontrés au L.A.B, et également du concours « en émergence » de la BPI. L’entreprise a décidé d’ouvrir ses capitaux pour une première levée de fonds en juin 2015, et nous espérons également trouver des financements grâce à des appels à propositions, des concours voire le crowdfunding.

Comment envisagez-vous de vous développer ?

Dans un premier temps, nous allons développer des solutions et mener des expérimentations spécifiques pour chaque type de client (médical, assistance à domicile, télésurveillance, particuliers etc) afin de comprendre précisément son coeur de métier ou ses attentes vis à vis de notre robot, et effectuer des modifications suite à ces expérimentations. Lorsque nous aurons mené à bien ces expériences, nous serons à même de proposer cette solution à d’autres acteurs du marché, en France ou à l’export.

Quelles ont été les principales difficultés auxquelles vous avez dû faire face ?

La principale difficulté est de coupler le quotidien d’une entreprise industrielle avec le budget d’une start-up. Nos besoins capitalistiques sont plus importants qu’une start-up qui ferait uniquement du software. Une des difficultés est aussi liée au planning ; le directeur comptait faire du technique tout en gérant l’entreprise, or cela s’est révélé très compliqué ; ce problème a été en partie résolu grâce à l’embauche d’un jeune ingénieur également diplômé d’école de commerce qui l’assiste dans la gestion de l’entreprise.

Partager

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et détenteur d'un Master en ingénierie logiciel, je blog sur tout ce qui touche à la culture #Maker, des #FabLabs aux #kits de prototypage. Mais également sur tous les produits et outils dédiés à la démocratisation du #DIY technologique.

Un commentaire

  1. Pingback: Ubyx, le robot de téléprésence Français - Culture Maker

Laisser un avis