DT WORKSHOP par David TRUONG

0
DtWorkShop - David Truong

Fasciné par la géométrie et l’art polygonal, David est designer papier depuis fin 2014 et réalise des sculptures personnalisées à base de papier. Il conçoit pour ses clients des sculptures uniques et personnalisées selon ses envies.

Présentation

Diplômé d’une licence en Études Visuelles, Multimédias et Arts Numériques, il explore les possibilités qu’apporte le papier en termes de créativité et d’expérimentation. À la fois noble et fragile, le papier est très vite devenu son matériau de prédilection et occupe une place essentielle dans sa recherche créative.

Son projet professionnel, Dt WorkShop, est encore jeune, mais l’originalité de son travail et les valeurs qu’il défend nous laisse penser qu’il saura trouver un public réceptif à ses créations. La preuve en est l’obtention de 3 rubans bleus attribués par le jury lors de la Maker Faire Paris 2015. Félicitation à lui !!

Nous n’avons pas eu le plaisir de discuter avec lui, lors de notre passage à la Maker Faire. C’est désormais chose faite ! Retrouvez ci-après une présentation de son parcours et projet professionnel….

« Même si le digital tend à occuper une place de plus en plus croissante dans notre vie de tous les jours, j’espère que l’on continuera à entretenir le savoir-faire manuel et ainsi inciter un maximum de monde à s’initier au mouvement Maker, à travers le Do It Yourself. » – David TRUONG

 

David TRUONG

Ma formation m’a initié à une multitude de médiums, allant du graphisme, la vidéo, le son, la modélisation 3D, la programmation et en passant également par l’histoire de l’art, traditionnel comme numérique. J’ai ainsi acquis une méthode de travail et de raisonnement polyvalente qui m’a poussé vers ce que je fais aujourd’hui.

Cependant, les poursuites d’études qui s’ouvraient à moi ne me correspondaient pas, essentiellement tournées vers le code et la programmation. Depuis tout petit, j’ai toujours été quelqu’un de très manuel.

Que ce soit avec le dessin, la peinture, la sculpture (ou même les après-midi à bricoler avec des Lego), j’ai toujours eu l’âme d’un Maker et j’étais plus attiré par la manipulation physique des objets plutôt que par le digital.

C’est la raison pour laquelle après mon diplôme, j’ai changé de voie afin de retourner à mes sources et ce qui m’a toujours plu, le maquillage d’effets spéciaux.

En attente d’un stage dans l’atelier 69, spécialisé dans le maquillage d’effets spéciaux, j’ai eu l’opportunité de travailler avec eux pour le vidéo clip « Fais les backs » des rappeurs Gringe et Orelsan, les Casseurs Flowters.

Ces derniers sont passés à l’atelier en leur demandant s’ils pouvaient leur fabriquer une réplique de leur tête en papier. L’atelier m’a alors contacté en me demandant si je voulais intégrer le projet, étant donné que j’étais familier avec la modélisation 3D.

Après avoir réalisé un prototype de ma propre tête qui a tout de suite plu aux Casseurs Flowters, je me suis retrouvé attaché au projet.

Au départ ils ne voulaient que leur tête, puis des costumes entiers, puis des costumes de robots dans lesquels on pourrait danser, le tout avec une deadline de deux semaines.

C’était un défi de taille dans la mesure où je n’avais jamais travaillé avec le papier auparavant, et encore moins dans de telles proportions.

Nous y sommes finalement parvenus à l’aide d’une petite équipe qui m’assistait à l’atelier et le résultat était très satisfaisant (Je vous invite à lire les articles sur mon site pour avoir un peu plus de détails sur ce projet).

Il s’agissait ainsi de mon tout premier travail impliquant le papier et qui reste à ce jour, un de mes meilleurs souvenirs professionnels.

Suite à cela, j’ai continué à travailler quelques temps dans différents ateliers avant de vite m’apercevoir que le monde du maquillage d’effets spéciaux en France est assez fermé et que les perceptives d’avenir s’annonçaient de plus en plus difficiles à imaginer.

C’est de là que fin 2014, je décide de me mettre à mon compte afin de travailler pleinement avec le papier.

Ma première expérience m’a procuré tellement de plaisir que j’ai décidé d’en faire mon métier.

Devant toutes les possibilités de fabrication qui s’ouvraient à moi grâce à ce matériau, je ne pouvais que prendre le risque de me lancer, persuadé qu’il ne me restait plus que le plus difficile à faire, partager mes créations et faire connaître mon travail.

Je précise également que je réalise tout moi-même. Je modélise mes propres modèles, permettant ainsi d’obtenir la forme, taille que je désire. Je m’occupe également de la partie de découpe, pliage et montage, le tout à la main.

Il m’a fallu pas mal de temps afin de mettre en place une méthode de travail efficace me permettant d’obtenir un résultat dans les délais les plus brefs possibles mais je pense aujourd’hui être arrivé à un bon rythme.

Dans une ère où on tend à tout numériser et relayer un maximum de tâches à la machine durant le processus de fabrication d’un objet, j’essaye de privilégier et de conserver l’implication du travail manuel dans la conception de mes sculptures.

J’ai découvert le mouvement Maker relativement tardivement, mon invitation à participer à la Maker Faire Paris étant l’évent qui m’y a introduit. J’ai été agréablement surpris du nombre de stands qui comme moi, continuent de créer des objets à la main.

Même si le digital tend à occuper une place de plus en plus croissante dans notre vie de tous les jours, j’espère que l’on continuera à entretenir le savoir-faire manuel et ainsi inciter un maximum de monde à s’initier au mouvement Maker, à travers le Do It Yourself.

La recherche créative est, selon moi, quelque chose de très important et concevoir et fabriquer des objets est probablement la méthode la plus simple et efficace d’exprimer sa créativité.

Partager

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et détenteur d'un Master en ingénierie logiciel, je blog sur tout ce qui touche à la culture #Maker, des #FabLabs aux #kits de prototypage. Mais également sur tous les produits et outils dédiés à la démocratisation du #DIY technologique.

Laisser un avis