Mousse graffiti

0
Les tableaux mousse graffiti sont des compositions artistiques
dans lesquelles le dessin, la peinture et la gravure se mêlent au végétal.
Certaines créations intègrent des mousses et des lichens fixés sur du bois
à l’aide d’une colle organique. Mousses et lichens survivent en état de dormance jusqu’à leur réhydratation.

Présentation

Les végétaux offrent un surplus de sens à l’objet d’art. Ils en modifient la perception en invitant le spectateur à le toucher et parfois à le transformer. Des œuvres graphiques et poétiques.

Mousse graffiti regroupe des créations réalisées en milieu urbain avec de la mousse et de la colle végétales, et des tableaux conçus à la fois pour l’extérieur et l’intérieur.

Ces derniers sont réalisés sur du bois de récupération, essentiellement des palettes choisies pour leur aspect, leur qualité et l’épaisseur du bois qui permet d’évider l’espace pour y loger les végétaux. Le bois est peint, gravé, défoncé et enduit d’un vernis marin avant l’intégration des végétaux. Ceux-ci sont fixés à l’aide d’une colle entièrement naturelle et bio dégradable. Les compositions existent en petit format et en grand format (d’anciens volets ou des planches de résineux assemblées servent alors de support).

Présentation de Marie Loiseau, sa fondatrice.

Mousse Graffiti - Marie Loiseau
Diplômée en communication politique (Master 2), j’ai ensuite suivi une formation graphique à l’Ecole Estienne. J’ai exercé en agence de communication à Paris puis à l’ile de la Réunion avant de devenir designer graphique free lance. J’habite et travaille tout prêt de Fontainebleau, situation idéale pour courir en forêt et faire du stand up paddle sur la Seine. Quand mon planning et les conditions climatiques le permettent, je file vers un plan d’eau plus « houleux » pour surfer. Ces sessions de glisse sont une source d’énergie et d’inspiration.
Quand j’ai enseigné les Arts Appliqués en lycée professionnel il y a deux ans, la thématique annuelle était le street art. C’est en préparant des cours que j’ai commencé à m’intéresser et à expérimenter les graffiti végétaux.
Je n’ai pas encore mis un pied dans un FabLab  mais il est probable que le développement de mon projet me fasse enfin ouvrir cette porte.
Je trouve les Makers français très « positivement français » : à la fois très technique et attachés à une tradition artisanale, à un savoir-faire qualitatif. Les français ont intégré l’esprit humaniste-progressiste du mouvement et y apportent leur patte, leurs propres couleurs. Je souhaite parier sur ce développement créatif, nuancé, intelligent du mouvement Maker en France. Pour cela nous devons « occuper le terrain » :  inventer, montrer, échanger, bloguer, twitter, facebooker. Etre toujours en « mouvement créatif ».

N’hésitez pas à suivre ce projet sur les réseaux sociaux:

Partager

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et détenteur d'un Master en ingénierie logiciel, je blog sur tout ce qui touche à la culture #Maker, des #FabLabs aux #kits de prototypage. Mais également sur tous les produits et outils dédiés à la démocratisation du #DIY technologique.

Laisser un avis