Les Fab Labs

1
Un fab lab (contraction de l'anglais fabrication laboratory, « laboratoire de fabrication ») 
est un lieu ouvert au public où il est mis à sa disposition toutes sortes d'outils, notamment 
des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets. 
- Wikipedia

Les Fab Labs sont caractérisés par leur coté communautaire. En effet, ces lieux sont ouverts à tous et le transfert de connaissances se fait entre passionnés.

Il s’adresse à tout type de profils, étudiants, artistes, bricoleurs, hackers ou encore entrepreneurs qui veulent s’initier aux nouvelles technologies. Ils pourront, par exemple, fabriquer des objets uniques (des objets décoratifs, des objets connectés), détourner ou réparer des objets cassés plutôt que de les changer. Pour les créateurs, ces espaces de rencontre et de création collaborative leurs permettront de créer des prototypes et mettre au point les produits de demain.

La Direction générale des entreprises (DGE) a lancé en 2013 une étude sur l’état des lieux et la typologie des ateliers de fabrication numérique. Cette étude, confiée au cabinet Conseil & Recherche et à la FING, a donné lieu entre novembre 2013 et février 2014 à :

  • une enquête qui a mobilisé 86 acteurs français de la fabrication numérique et 25 à l’étranger, ainsi qu’à une trentaine d’entretiens, pour produire une cartographie et une typologie des structures existantes en France.
  • une “étude de marché” pour comprendre les attentes éventuelles des entreprises vis-à-vis de ces dispositifs
  • l’analyse des différents modèles économiques des ateliers de fabrication numérique
  • la comparaison avec les structures similaires à l’international (benchmark)

Un phénomène à la fois très fécond et très jeune, loin d’être stabilisé

L’utilité́ potentielle des ateliers de fabrication numérique parait évidente dans un grand nombre de domaines et justifie donc l’attention que leur porte les pouvoirs publics :

  • L’innovation et l’entrepreneuriat
  • L’enseignement et la formation “tout au long de la vie”
  • L’octroi de plus de pouvoir aux individus ou aux groupes pour agir sur les conditions sociales, économiques, politiques ou écologiques qu’ils subissent
  • A terme, des formes de relocalisation d’une partie de la production industrielle, ou encore de circuits courts.

Pourtant, il y a souvent dans ces lieux, loin de la perspective glorieuse, l’expérience quotidienne d’ateliers dont plusieurs demeurent mal équipés, peu fréquentés, fragiles dans leur vocation comme dans leur pratique. Nous sommes encore à l’époque des pionniers : l’idée même de Fab Lab date de 2005 et les premiers espaces français, de 2009.

Malgré cela, les premiers signes de maturation apparaissent : émergence d’ateliers de fabrication numérique plus importants et/ou plus clairement “typés” (communautaires, d’apprentissages, professionnels…), structuration en réseau, développement de prestations destinées aux projets d’ateliers de fabrication numérique… Il paraît important d’accompagner cette maturation, sans pour autant la précipiter, au risque de casser les processus d’apprentissage, de cloisonner, voire d’inviter à des comportements opportunistes.

Le rapport est disponible ici

Affiche Etat des lieux et Typologie Fab Lab
Partager

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et détenteur d'un Master en ingénierie logiciel, je blog sur tout ce qui touche à la culture #Maker, des #FabLabs aux #kits de prototypage. Mais également sur tous les produits et outils dédiés à la démocratisation du #DIY technologique.

Un commentaire

  1. Pingback: Atlas 3D : un scanner 3D à monter soi-même - Culture MakerCulture Maker

Laisser un avis