La culture Maker

19
La culture maker, de l'anglais make signifiant « fabriquer », est une culture (ou sous-culture) 
contemporaine constituant une branche de la culture Do it yourself (DIY) 
(traduisez « faites-le vous-même ») tournée vers la technologie. 
La communauté des makers apprécie prendre part à des projets orientés
 ingénierie. Les domaines typiques de ces projets sont donc l'électronique, 
la robotique, l'impression 3D et l'usage des machines outils à commandes numériques 
(CNC). - wikipedia

Le Do It Yourself

Selon une étude menée par OpinionWay pour le salon « Créations & savoir-faire », les français seraient friands du faire soi-même, en ces temps de crise.

 

Depuis quelques années déjà, le « do it yourself », ou DIY s’est implanté dans des domaines tels que la couture, la customisation d’éléments ou encore le bricolage.

Mais ce véritable phénomène de société, apparu au début des années 50, touche aujourd’hui les nouvelles technologies.

La culture maker, ou la branche du DIY orientée vers les nouvelles technologies, se voie porter par l’apparition ces dernières années, de nombreux kits de développement et prototypage low cost très simples et ludiques.

Les kit de développement

Parmi les produits phares, il y a LittleBits, un kit de développement proposé pour 99$ par une Start-up Américaine et dont le but est de facilité le prototypage d’objets électroniques.

Sa solution se compose de petits blocs électroniques fonctionnels que l’on peut assembler comme des legos afin d’inventer de nouveaux objets connectés…

 

L’objectif de LittleBits était de rendre le prototypage d’objets électroniques accessible à tous, on peux dire que leurs paris est très bien réussi. L’aspect ludique à était très bien pensé, et la marque le cultive avec soin en proposant à sa communauté de publier ses réalisations directement sur son site.

Si vous êtes un maker en devenir, n’attendez plus et procurez vous le pack découverte ici.

 

Le projet SAM a également beaucoup fait parler de lui lors de sa campagne kickstarter. Grâce aux 160.000 euros récoltés durant cette campagne, l’équipe va ainsi pouvoir proposer, dès mars 2015, des kits de prototypage à moins de 100€ pour le produit de base.


 

Personnellement, j’attends avec impatience la sorti de ce kit qui, à mon sens, est le plus prometteur.

Son interface graphique simple dispense les utilisateurs d’apprendre à coder. Tous les modules intègrent une puce Bluetooth. Il est possible de les relier entre eux et à Internet (interrupteur, lampe, moteur, thermomètre, capteur de luminosité, module cloud…) sans connaissance électronique préalable.

Les box

La vente de box complète facilitant l’apprentissage a permis de faire naitre un nouveau marché, et semble intéresser de plus en plus de personnes.

On peut ainsi aujourd’hui apprendre à fabriquer soi-même son masque de réalité virtuelle ou son appareil photos argentique.

Appareil photo Konstruktor
Google CardBoard

Mais également, pour les plus passionnés, d’imprimante et scanner 3D voir même de quardicoptère ou d’ordinateur.

 

L’entreprise française Usbek & Rica a par ailleurs entamé une campagne de financement participatif et souhaite pouvoir proposer, d’ici fin 2015, la MakerBox pour un prix allant de 60 a 200€.

Cette box sera composée de matières premières et d’instructions qui permettrons de réaliser un ensemble de projets DIY.

La culture Maker

Après l’Amérique la culture maker c’est rapidement propagée vers l’Europe.

En France, elle commence à se faire connaitre, poussée par le nombre de Fablabs qui se créaient.

Certains autres lieux tels que les hackerspace, les repairCafe ou encore les techShop commencent à se répandre en Amérique et devraient donc rapidement se démultipliés sur le vieux continent.

Des ateliers de maker, les makerFaire, s’organisent également tous autour de la planète, permettant de découvrir ou faire découvrir des inventions.

 

La culture maker se concentre ainsi sur un apprentissage informel, communautaire, collaboratif et partagé motivé par l’amusement et l’accomplissement personnel.

Partager

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et détenteur d'un Master en ingénierie logiciel, je blog sur tout ce qui touche à la culture #Maker, des #FabLabs aux #kits de prototypage. Mais également sur tous les produits et outils dédiés à la démocratisation du #DIY technologique.

19 commentaires

  1. Pingback: Quand LittleBits rencontre Arduino - Culture Maker

  2. Pingback: Présentation de LittleBits - Culture Maker

  3. Pingback: Blynk, une application pour créer votre projet DIY en 5 minutes - Culture Maker

  4. Pingback: MiniCut2d: La première imprimante CNC portable - Culture Maker

  5. Pingback: Du tactile sur toutes les surface - Culture Maker

  6. Pingback: Fabriquer son propre BB-8 de star wars - Culture Maker

  7. Pingback: Transformez votre boîte d’iMac en machine à dessiner - Culture Maker

  8. Pingback: Comment devenir un Maker - Culture Maker

  9. Pingback: Woodself propose aux Makers un service de plans de meubles gratuits et personnalisés - Culture Maker

  10. Pingback: Une imprimante 3D à moins de 60€

  11. Pingback: [Tuto] Initiation à MackeBlock - Culture Maker

  12. Pingback: Open Maker Machine : une machine numérique multi-outil low-cost et open source en kit - Culture Maker

  13. Pingback: Liste des FabLabs et associations présents à l'Open Bidouille Camp Provence - Culture Maker

  14. Pingback: Kitchen Litho - Émilie Aizier - Culture Maker

  15. Pingback: [Interview] Olivier Ménard, créateur de the Airboard - Culture MakerCulture Maker

  16. Pingback: Présentation de LittleBits - Culture MakerCulture Maker

  17. Pingback: MiniCut2d: La première imprimante CNC portable - Culture MakerCulture Maker

  18. Pingback: Blynk, une application pour créer votre projet DIY en 5 minutes - Culture MakerCulture Maker

  19. Pingback: Quand LittleBits rencontre Arduino - Culture MakerCulture Maker

Laisser un avis