Sauver les rhinocéros grâce à l’impression 3D

0

Une start-up, Pembient, souhaite sauver les rhinocéros en inondant le marché de cornes imprimées en 3D

Contexte

La corne de rhinocéros atteint des sommes très importantes, près de 65 000 dollars le kilo soit plus que la cocaïne ou l’or. En effet elle est utilisée pour ses supposées vertus aphrodisiaques sur les marchés asiatiques malgré les nombreux démentis scientifiques concernant ses propriétés. Cette légende qui perdure depuis des siècles, a pour origine la grande durée d’accouplement de ces mammifères. Or quand on s’intéresse à la composition de cornes on constate qu’elles sont faites de kératine c’est-à-dire une substance banale qu’on trouve dans les ongles, les cheveux ou les sabots. On peut donc en conclure que ces croyances sont infondées ou alors que ceux qui se rongent les ongles sont des nymphomanes dangereux. Mais comme souvent concernant les problèmes de virilité les superstitions sont très importantes et la prévention n’a pas suffi. Malgré des tentative de protection les populations de rhinocéros ont décliné jusqu’à la disparition de certaines espèces.

cornes de rhinocéros imprimées en 3D

Fonctionnement

Pour enrailler définitivement ce phénomène la start-up Pembient a décider de créer des cornes de rhinocéros faites à partir de kératine produite à partir d’ADN de rhinocéros. En somme exactement le même produit, mais obtenu grâce à l’impression 3D.

Inonder le marché

La start-up a pour objectif d’inonder le marché avec ses cornes imprimées en 3D pour cela elle souhaite vendre son produit un huitième du prix actuel sur le marché.

Partager

A propos de l'auteur

Passionné de sciences et de nouvelles technologies je rédige des articles pour faire partager mon Intérêt pour des domaines tels que #impression 3D , #robotique mais aussi toutes les #innovations qui apparaissent dans le sillage du mouvement #Maker et de la révolution du #DIY.

Laisser un avis